Tayasui Sketches, une application de dessin sur tablette

A la recherche d’une application de dessin pour tablettes, je découvre Tayasui Sketches, une app très intéressante pour une utilisation en classe, notamment pour la possibilité offerte aux enfants de coloriser leurs dessins.
Particulièrement bien conçue, super intuitive et disposant de nombreux atouts, cette petite merveille permet d’obtenir des résultats très réussis sans pour autant être un as du dessin.

Premier constat lorsque l’on entre dans l’application, elle est particulièrement agréable à utiliser.  Dotée d’une interface claire et limpide, chaque chose est à sa place, chaque question trouve vite sa réponse. Pas de doute, voici un outil disposant d’une bien belle ergonomie !

Voici une capture d’écran proposant une vue de l’interface principale:

L'interface

1. La palette d’outils
2. La taille du trait
3. Son opacité
4. Sa couleur
5. La gestion des calques
6. Undo/Redo
7. Vue en plein écran
8. Accès au menu d’import/export et réglages de l’appli

Certains éléments font leur apparition au fil de l’utilisation. Voici par exemple un aperçu de la gestion des calques sur un document en construction.

La gestion des calques

Dans la fenêtre des calques, en bas à droite, on distingue le dessin de l’enfant au format papier. Celui-ci est capturé puis importé directement depuis l’appareil photo de la tablette. Facile !
Dans la partie haute, le tracé que l’enfant reproduit à partir du calque « papier ».
Sur les calques intermédiaires, on trouve la colorisation de l’image.
Dans ce cas de figure, la gestion des calques représente un atout indéniable. Mais c’est vrai également dans bien d’autres situations. On peut par exemple fusionner des calques pour obtenir des effets de couleurs ou de textures. Magique !
Bref, sans cette gestion des calques, Tayasui Sketches n’aurait plus le même intérêt.

Autre point fort de l’appli, c’est sa palette d’outils bien fournie et largement modulable.
Effectivement, non seulement on dispose de nombreux outils, mais en plus, chacun est accompagné de ses propres options. Tant et si bien que l’on va pouvoir s’aventurer dans différents styles: au pinceau, à la craie, à la plume etc…

Les outils

Le mélange des couleurs est bien réussi lui aussi, notamment avec le concept de séchage. Lorsque l’on dessine au pinceau par exemple, une goutte apparaît en bas de l’écran. Celle-ci indique que le papier est humide et que les couleurs se mélangent en conséquence. Il suffit alors de toucher cette goutte pour sécher le dessin. Désormais les nouveaux coups de pinceaux ne se mélangeront pas à la partie sèche. Bien vu !

Au fur et à mesure que l’on utilise l’appli, on découvre de nombreuses fonctions aussi intéressantes les unes que les autres. La prise en main est d’autant plus facile qu’un didacticiel nous fait découvrir ces différentes fonctions au cours de son utilisation.

A noter que l’on peut bien entendu dessiner au doigt mais il va sans dire que l’usage d’un stylet sera bien plus confortable. C’est même quasi un passage obligé pour peu que l’on souhaite des résultats plus précis. Dès lors, un simple stylet qui assure juste le côté tactile fera très bien l’affaire pour quelques euros.
Sachez cependant que l’appli accepte plusieurs marques de stylets interactifs (plus sophistiqués) qui permettront en l’occurrence de mieux gérer l’appui de la paume de la main.

Précisons enfin que cette app existe sur iOS et Android en version gratuite (avec quelques fonctionnalités manquantes) et en version pro à 4,99€ .

Lien de la ressource
Découvrir Tayasui Sketches
Vous aimez cet article? Partagez-le sur les réseaux !

2 réflexions au sujet de « Tayasui Sketches, une application de dessin sur tablette »

  1. Le , Orphys a dit :

    Décidément, tu testes les applis perroquet en ce moment ?
    Je ne connaissais pas, l’appli a l’air très chouette, notamment la numérisation du dessin et la gestion des calques ensuite. Hâte de tester le mélange des couleurs sur une peinture qui n’a pas encore séché.
    Sinon, tu parles de la pomme ou de la paume ? 😉

  2. Le , Patrick Finot a dit :

    Pour les perroquets, je me suis effectivement fait la même réflexion… 😉
    En ce qui concerne la pomme… hum… heu… ça marche aussi sur Android… 😉 (Merci)
    Et enfin à propos de l’appli, n’hésite pas à l’essayer ! J’imagine que tu vas adorer, les enfants aussi…
    Merci pour ton message Orphys. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *