La soustraction en calcul mental

La soustraction en calcul mental

Dans la continuité du travail réalisé sur les applis de calcul mental, voici deux nouvelles recrues pour aborder la soustraction.
Tout comme cela avait été le cas pour l’addition, là aussi, nous allons pouvoir choisir précisément la composition des deux termes de l’opération et ainsi déterminer le type de calcul souhaité.

Téléchargement et lancement des applications

Pas de surprise pour les habitués, commencez par télécharger les deux archives grâce au lien de téléchargement situé au bas de l’article.
Décompressez ensuite chacune des archives puis entrez dans les dossiers obtenus.

Lancement de l'application

A ce stade, il suffit de double-cliquer le fichier « soustraction-cdu.exe » (Windows), ou « soustraction-cdu.html » pour que l’application se lance. Pas besoin d’installer quoique ce soit, FlashPlayer doit cependant être présent sur votre machine.

Fonctionnement des applis

Les deux applis sont construites sur le même moule et fonctionnent de manière similaire si ce n’est que la première présente des calculs ordinaires du type a – b = .  tandis que la deuxième présente des calculs à trou du type a – . = b

Pour un meilleur aperçu, cliquez sur le bouton « Générer » dès l’ouverture de l’appli, dix calculs sont alors présentés à l’écran et l’élève doit simplement compléter les champs pour écrire ses réponses. Si celles-ci sont correctes, elles s’affichent en vert, si non, en rouge.

Aperçu de l'interface

Pour effectuer la saisie, l’élève dispose d’un clavier virtuel (pour une utilisation avec un TBI), ou simplement du clavier de son ordinateur. La touche « Enter » peut être utilisée pour vérifier une réponse. Ci celle-ci est correcte, le curseur se déplace sur le champ suivant, si non, l’élève est invité à corriger sa proposition.

Composition des opérations

Ces deux applications abordent des calculs ayant des termes compris entre 0 et 999. C’est dans la partie gauche des options que vous allez pouvoir configurer le type de calcul souhaité. Pour ce faire, vous devrez régler les valeurs minimum et maximum pour chacun des deux termes. De cette manière, il vous sera possible d’obtenir les différents types de calculs rencontrés dans l’apprentissage de la soustraction.

Configurer l'application pour obtenir le type de calculs recherché

Les options

Nous venons de le voir, les options principales reposent sur la possibilité de configurer le type de calculs voulus. Il n’en demeure pas moins que nous aurons également la possibilité de déterminer le nombre d’opérations à afficher, ainsi que l’utilisation du clavier virtuel et la présentation du score obtenu.

Vous aimez cet article? Partagez-le sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *