Dictez vos textes à votre ordinateur grâce à la reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale intégrée à Windows 7

C’est vous qui le dites…

Si vous tapez vos textes à deux doigts, vous serez peut-être intéressé par un système de reconnaissance vocale pour dicter vos messages à l’ordinateur. Sachez que certains OS possèdent ce système en natif et c’est par exemple le cas de Windows.
Fini le temps perdu à écrire de longs textes, désormais je parle à mon ordinateur. Non seulement je peux lui dicter des textes, mais je peux également lui donner des ordres: « enregistrer », « ouvrir navigateur », « lire ce fichier » est bien d’autres chose encore.
Et le pire, c’est qu’il me comprend le bougre!

Ouvrir le système de reconnaissance vocale

Pour ouvrir le système de reconnaissance vocale sous Windows, ouvrez simplement le Panneau de configuration et cliquez sur  Reconnaissance vocale.

Ouvrir le panneau de configuration

Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquer sur  Démarrer la reconnaissance vocale.

Démarrer la reconnaissance vocale

Vous voyez alors apparaître cet outil:

Barre d'outil de la reconnaissance vocale de Windows 7A ce stade, la reconnaissance vocale est activée et vous pouvez commencer à dicter vos textes ou donner des ordres à l’ordinateur. Du moins, si vous avez déjà lancé le système une première fois. Par contre, lors du premier lancement, il va falloir vous armer de patience car la mise en route du système nécessite quelques actions supplémentaires. L’ordinateur va notamment « apprendre » à reconnaître votre voix. Pas de panique, ça va aller…

Si vous ouvrez le système pour la première fois, à ce stade, vous allez découvrir une fenêtre: « Bienvenue dans la reconnaissance vocale », saluez l’engin et cliquez sur Suivant.
Suivez ensuite les instructions à l’écran. Pour gagner du temps, sachez que vous pouvez cliquer sur Suivant pour la plupart des options proposées en choisissant les réglages par défaut, il vous sera possible de modifier ces options par la suite.

Au cours du processus, le système vous propose de Démarrer le didacticiel. Je vous conseille vivement de le suivre si vous utilisez la reconnaissance vocale pour la première fois. Non seulement vous apprendrez rapidement à utiliser l’outil mais vous pourrez déjà piloter l’ordinateur avec votre voix. Cliquez sur « Démarrer le didacticiel » et dites : « Suivant », c’est parti! (enfin…)

Configurer un profil

Au départ, le programme reconnait déjà assez bien la voix mais il lui arrive aussi de comprendre de travers. Afin de rendre le système plus performant, il est possible d’apprendre l’ordinateur à reconnaître votre voix. Le système vous propose alors une série de phrases qu’il vous faudra lire afin qu’il étudie votre manière de prononcer. Une fois cette étape réalisée, les résultats sont beaucoup plus efficaces surtout en ce qui concerne la dictée de texte. Beaucoup moins de confusions et une orthographe améliorée.
Pour configurer votre profil, faites un clic droit sur le programme (la petite barre d’outil avec le micro) > Configuration > Améliorer la reconnaissance vocale.

Afin d’affiner encore davantage vos résultats, il vous sera possible ensuite d’entrer certains mots qu’il ne reconnait pas.
Clic droit sur l’outil > Ouvrir le dictionnaire de reconnaissance vocal > Ajouter un mot > Ecrire le mot voulu > Enregistrer votre voix.

Intérêts d’un tel outil à l’école

Les avantages d’un tel outil peuvent être nombreux. Outre le fait que l’on peut piloter l’ordinateur avec la voix (la souris le fait déjà très bien diront certains), c’est la dictée de texte qui a personnellement retenu mon attention.

Pour les élèves, c’est manifestement un support moderne et séduisant pour composer des textes à l’ordinateur, surtout que l’apprentissage du clavier peut parfois être long et il faut l’avouer, c’est assez « laborieux » pour des enfants en bas âge d’écrire quelques lignes à l’aide du clavier. Ce système représente donc un réel avantage et les enfants sont très demandeurs. Du moins au début, car n’échappant pas aux retouches souvent nécessaires après la dictée, le système a ses limites.
Quoiqu’il en soit, le concept possède un côté ludique indéniable. C’est donc l’occasion de s’amuser avec les mots.

Pour l’enseignant, c’est l’occasion de dicter des textes très rapidement. Pour quelqu’un qui tape assez lentement au clavier, le gain de temps sera considérable. Surtout qu’il est possible de dicter de longs passages sans s’arrêter et avec un débit naturel. Bien entendu, les résultats n’étant pas fiables à 100 %, tant du point de vue compréhension des mots et surtout de l’orthographe, la destinée du texte sera déterminante quant à l’utilisation de ce système. Il va de soi qu’il y a bien souvent des retouches à apporter, ce qui peut représenter une perte de temps en contre partie du temps gagné à dicter. Par contre, pour un texte brouillon, un mémo ou un premier jet, l’application remplit parfaitement son rôle (surtout si l’on prend le temps d’apprivoiser la bête).

Voici un petit exemple de dictée de texte en vidéo:

Vous aimez cet article? Partagez-le sur les réseaux !

8 réflexions au sujet de « Dictez vos textes à votre ordinateur grâce à la reconnaissance vocale »

  1. Ping : Divers | Pearltrees

  2. Ping : hbraco veille | Pearltrees

  3. Le , Aurore a dit :

    Bonjour, j’aimerais bien l’installer mais lorsque je vais dans « panneau de configuration », il n’est pas là… Comment je fais pour le trouver ?

  4. Le , Patrick Finot a dit :

    Bonjour,

    Peut-être pourriez-vous utiliser le champ de recherche Windows (accessible depuis le menu démarrer) en tapant « Reconnaissance vocale ».

  5. Le , Regitz a dit :

    Peut on en suite stocker ce que l’on a dicter? Si oui comment faire? Merci

  6. Le , Patrick Finot a dit :

    La dictée s’opère habituellement dans la fenêtre active. Il vous suffit donc d’ouvrir votre logiciel de traitement de texte, de dicter vos phrases, et vous pourrez dès lors enregistrer ce que vous avez dicté.

  7. Le , Manue 974 a dit :

    Mauvaise qualité des retranscriptions, et reconnaissance vocale. Beaucoup de fautes. On passe autant de temps à corriger qu’à dicter. Pas intéressant! L’objectif étant de nous faire gagner du temps, ce n’est pas le cas du tout.

  8. Le , Patrick Finot a dit :

    Je ne sais pas si vous l’avez testé, mais je précise que le système propose de reconnaître plus finement la voix de l’utilisateur en prononçant successivement une série de phrases. Cela m’avait semblé un peu lourd à l’époque mais la reconnaissance était bien plus fiable après coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *