La soustraction en calcul écrit par compensation ou par emprunt

Enfin une suite aux applications de calcul écrit ! Voici, aujourd’hui, la soustraction !
Cette fois, ce n’est pas une, mais deux applications qui sont proposées. Logique puisque nous allons aborder deux méthodes: la soustraction par compensation et la soustraction par emprunt.

Lancement des applications

Le principe de téléchargement est le même pour les deux applis. Commencez par les télécharger grâce au liens fournis en bas de cet article. Décompressez ensuite les archives et entrez dans le dossier obtenu.

Les fichiers de l'archive

Comme il s’agit applications en flash, vous pourrez les lancer directement (sans devoir installer quoique ce soit) en double-cliquant simplement sur le fichier « .exe » (Windows) ou le fichier « .html ». FlashPlayer doit bien entendu être présent sur votre machine pour que cela fonctionne.

Fonctionnement des applications

Le fonctionnement est sensiblement le même pour les deux applications. La colonne des options permet de composer les deux termes de l’opération parmi des nombres compris entre 0 et 999. Réglez pour cela chacune des valeurs minimum et maximum pour obtenir le résultat voulu.
Ensuite, chaque clic sur le bouton « Générer » vous proposera une opération créée de manière aléatoire selon vos réglages.

A ce stade, l’élève est invité à compléter les champs pour effectuer l’opération. Si ses réponses sont justes, elles s’affichent en vert, si non, en rouge.

Aperçu de l'interface pour effectuer l'opération

Pour les deux méthodes, si la case « Guide » est cochée, un point rouge se place sous les chiffres du 1er terme lorsque ceux-ci sont inférieurs au 2ème. L’élève sait alors qu’il doit pratiquer la méthode. Lorsqu’il survole ce point rouge avec sa souris, des indications lui sont proposées pour le guider.
Par contre, si la case « Guide » est décochée, non seulement les indications disparaissent, mais de nouveaux champs sont à compléter pour appliquer l’emprunt ou la compensation.

La méthode de soustraction par compensation

La soustraction par compensation

La méthode de soustraction par emprunt

La soustraction par emprunt

Vous aimez cet article? Partagez-le sur les réseaux !

2 réflexions au sujet de « La soustraction en calcul écrit par compensation ou par emprunt »

  1. Le , val a dit :

    Merci beaucoup pour tout ce partage. Vos applications sont géniales.

  2. Le , Patrick Finot a dit :

    Merci pour votre commentaire sympa Val. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *