@miclik, un jeu sérieux pour réfléchir les réseaux sociaux

@miclik

Essentiellement attirés par les jeux, nombreux sont les jeunes enfants à s’inscrire sur le plus connu des réseaux sociaux Facebook, alors que les conditions d’utilisation de la plateforme préconisent un âge minimum de 13 ans.
Les dangers sont pourtant bien réels !
Pour aider les enfants à s’en prémunir, voici @miclik, un jeu sérieux pour les enfants de 9 à 12 ans visant à réfléchir sur l’utilisation des réseaux sociaux, à en étudier les risques et à s’approprier les bons réflexes.

Même si de nombreux parents n’y attachent encore guère d’importance, Facebook requiert un âge minimum de 13 ans pour s’y inscrire. C’est également le cas pour bon nombre de services en ligne. Mais ce géant n’est pas le seul réseau sur le web et certains se sont même spécialisés dans le public jeunesse.
Il est donc important, voire nécessaire, d’éduquer les jeunes à la sécurité informatique, tout comme on l’envisage avec la sécurité routière ou domestique.

C’est donc avec le plus grand intérêt que nous accueillons @miclik, un jeu sérieux destiné à « aider les enfants de 9 à 12 ans à utiliser de manière raisonnée les réseaux sociaux et à en percevoir les risques et les limites ».

Développé par La Direction des Services Départementaux de l’Éducation nationale du Loiret, ce jeu se joue en ligne et nécessite une inscription avec une adresse mail valide.
Si cela constitue un bon point de départ pour sensibiliser l’enfant au caractère « délicat » d’une inscription en ligne, cela s’avèrera en revanche un peu plus ennuyant pour l’enseignant qui souhaite faire participer une ou plusieurs classes sans avoir à gérer une longue série d’adresses mail.
Dommage que le jeu ne prévoit pas un compte pour gérer plusieurs utilisateurs, mais comme le précise la notice du jeu « Pour valider la compétence 2 du B2i , il serait intéressant que les élèves disposent d’une adresse mail conforme à la norme de l’éducation nationale (cf tutoriel en lien avec www.education.laposte.net).

Une fois l’inscription réalisée, nous allons pouvoir accéder au jeu.
Au départ, une courte introduction où l’enfant arrive dans une nouvelle classe avec ses camarades qui l’invitent à se retrouver sur le réseau social de l’école: @miclik. C’est alors que commence une série de missions que l’enfant devra accomplir pour parvenir à la fin du jeu.

Prévenir des dangers des réseaux sociaux

Bonne surprise, cette introduction présente le jeu comme un défi, il y a une réelle dimension ludique et cela donne envie de jouer. Le graphisme et les dessins sont vraiment sympas; on y trouve de nombreux clins d’oeil.

Passons maintenant aux choses sérieuses.
Aider l’enfant à s’interroger sur la portée de ses pratiques au sein d’un réseau social n’est pas chose aisée. Il va sans dire que  l’intervention de l’adulte et le débat en groupe seront nécessaires pour un domaine aussi complexe.
Néanmoins, ce jeu sérieux est non seulement un réel support de réflexion, il apporte également de nombreux éléments de réponses.
La notice précise que le jeu vise des objectifs relatifs au développement :

  • de l’interaction
  • du raisonnement
  • d’une attitude de responsabilité vis-à-vis de ces outils interactifs
  • de l’estime de soi, du respect de l’intégrité des personnes y compris de la leur, de la connaissance des risques liés à l’usage d’internet, de l’interdiction absolue des atteintes à la personne d’autrui
  • de l’importance de la règle de droit dans l’organisation sociale (la société dans laquelle les enfants vivent, dont l’internet)

Jeu sérieux @miclik

Tour à tour, au travers des différentes missions, l’enfant sera donc amené à prendre des décisions par rapport à des situations précises.
– Une personne m’invite sur le réseau, comment dois-je réagir?
– Je souhaite publier une photo, qui pourra la voir?
– Un message attrayant me propose de jouer en ligne, puis-je cliquer sur le lien?
– On me demande de compléter mon profil, quelles informations me concernant puis-je indiquer?
– etc…
Après chaque décision, un court message informe l’enfant des meilleurs dispositions à prendre. S’il a fait le bon choix, il gagne des points et augmente son grade. Et comme tout le monde peut se tromper, il ne se verra pas retirer de points en cas de mauvais choix, c’est rassurant.

Néanmoins, au fil du jeu, nous sommes souvent confrontés à des actions à ne pas réaliser, des messages à ne pas valider etc… On aimerait peut-être davantage avoir le droit de faire les choses tout en les réfléchissant mais il faut bien avouer que le caractère préventif attire naturellement l’attention sur les embûches à éviter et par conséquent les choses à NE PAS faire.

Au final, @miclik apparait comme un jeu sérieux de bonne facture. Pour l’enseignant, il s’agit d’un bien bel outil permettant de favoriser les échanges au sein d’un groupe d’élèves afin de mener une réflexion sur les précautions à prendre vis-à-vis des réseaux sociaux et plus globalement de l’usage quotidien d’internet.
Personnellement, je n’ai pas souvent trouvé chaussure à mon pied dans l’univers des jeux sérieux, celui-ci me plait vraiment bien !

Lien de la ressource
Découvrir @miclik
Vous aimez cet article? Partagez-le sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *